Applications

Le SKCS est très utile dans les domaines de la meunerie, de la malterie, du commerce du grain et de la sélection des graines.

Sélection des graines

On prête de plus en plus d'attention à l'uniformité des grains, et non plus à leurs propriétés moyennes. Le SKCS 4100 est le seul instrument qui propose d'aider les sélectionneurs à mesurer l'uniformité des grains, depuis les premières générations jusqu'aux variétés.

Récolte et commerce des grains

Les principaux pays producteurs de grains font appel au SKCS 4100 pour évaluer leur récolte et publient les résultats dans un rapport officiel de façon à promouvoir leurs produits sur le marché international. Le SKCS 4100 est également la méthode officielle pour calculer la dureté du blé dans plusieurs pays.

Meunerie

Le SKCS 4100 aidera le meunier à optimiser le processus d'extraction en déterminant d'importantes caractéristiques telles que la taille et l'uniformité des grains. Il permet aussi de déceler les mélanges de blés tendre et de force qui ont une influence néfaste sur le rendement au moulin.

Le meunier désire produire le plus de farine de bonne qualité possible, avec une quantité de grains déterminée. Il souhaite qu'au sein d'une portion spécifique de blé, les grains soient aussi uniformes que possible de manière à ce que le rendement soit optimal. Les grains pris individuellement doivent être aussi uniformes que possible en termes de poids, de diamètre, de dureté, d'humidité, etc.

Si les grains ne sont pas uniformes, le résultat de la mouture va décroître. Après analyse rapide proche infrarouge, la dureté d'un mélange de différents blés risque d'être jugée satisfaisante, alors qu'en réalité les grains pourraient très bien provenir d'un mélange de blés tendre et de force qui produirait alors une farine de qualité inappropriée. L'importance de la répartition des grains selon leur taille pour la mouture et de la distribution de la teneur en eau pour le processus de mouillage constituent d'autres exemples.

L'industrie du grain prend de plus en plus conscience de l'importance de l'uniformité des grains pour un rendement digne de ce nom, et des coûts engendrés par une farine de pauvre qualité et de faible quantité si elle utilise des grains non-uniformes. Le meunier qui produit la farine est également dépendant des négociants, des consommateurs, et finalement des producteurs qui lui fournissent la matière première requise. L'uniformité des grains ne peut pas se mesurer en tant que moyenne d'un échantillon, mais doit au contraire être calculée pour chaque grain pris individuellement.

Malterie

L'uniformité des grains en termes de taille et de dureté améliore le maltage. Le SKCS 4100 montrera si un échantillon d'orge germera de façon uniforme, ce qui produirait alors un malt aux extraits supérieurs, sans sacrifier la récolte.